• Bonjour

    Bonjour, me voilà de retour sur le blog. Je vous remercie tous de votre passage, de vos messages d'encouragement, de vos coms. Mon fils a subit une opération en urgence après une brusque aggravation de son état. Il n'y avait aucune autre solution, même au risque des suites de cette intervention délicate redoutée des chirurgiens. Plus le temps d'attendre une greffe, ou une implantation artificielle. Les chirurgiens lui ont donc installé une espèce de pompe qui aide, et supplée aux déficiences de son cœur.

    L'opération c'est bien passée, il est moins en danger avec cet appareil qui veille au bon fonctionnement général. Son défibrillateur implanté il y a plusieurs mois rempli lui aussi correctement ses fonctions. Mais tous ces appareils, ces interventions et les branchements obligés et post-opératoires le fatiguent énormément. Ils l'ont endormi partiellement (pas de coma artificiel), mais il nous entend, essaye de répondre en clignant des yeux, en serrant nos mains...... il est toujours entubé pour la respiration. 

    Les docteurs sont satisfaits, disent que tout va bien. Mais moi je vois ce que je vois: mon fils en a marre, il est bien fatigué, il essaye de s'exprimer et s'énerve, donc s'agite de trop. Ce qui explique ce semi-sommeil imposé. 

    Nous gardons espoir que tout va vite s'arranger, je fais confiance aux équipes autour de lui. Ce grand hôpital Parisien est renommé. Il est impressionnant et les soins sont menés par des professionnels dévoués et très réactifs. C'est hallucinant ce bâtiment spécialisé aux problèmes cardiaques. Super équipé, contrôles hyper hygiéniques des visites. 

    Nous sommes allés tout de même dans l'Ouest des USA. En relation 24/24 avec ma fille restée auprès de son frère. Lui aussi a tenu à ce que nous partions. Ce fut un magnifique voyage dont je vous reparlerai plus tard; le temps de faire le tri de près de 3 000 photos. 

    J'avais deux appareils, un beau sophistiqué et un de poche, mon épousé un petit APN de poche aussi, sans compter sur quelques vues prises avec les téléphones portables en cas d'urgence et d'imprévus. Voyage extraordinaire, des sites inimaginables, un des plus beau, (si ce n'est LE plus beau) voyage que l'on ai fait........???!!!!!!!!

    A présent de retour, l'on reprend notre quotidien, mais surtout montons tous les deux jours en alternance avec la fille, à Paris voir le Fiston. Nous nous occupons de sa maison, de la plus grande de ses filles restée ici, et de son chat perdu dans cette maison presque vide. Heureusement il vit près de chez nous, sa sœur n'est pas loin non plus et avec l'autre grand-père, nous partageons les tâches et les aides auprès de lui. 

    Pendant notre séjour en Amérique, bien entendu le moral était en berne; mais le dépaysement nous a remonté partiellement le moral. Surtout mon épousée, qui déprime rapidement et perdait son appétit et ne dormait plus. Moi, ce n'est pas mieux; mais faut faire face, se battre, rester fort pour soutenir le fiston, encourager mon épousée, et réagir efficacement à une telle situation inattendue.  De retour chez nous, nous ne sommes pas plus tranquilles, le moindre coup de téléphone nous fait sursauter et nous angoisse avant de décrocher. Tout est remis en cause dans ces moments là: votre quotidien, vos occupations, votre planning, vos projets, votre moral, vos espoirs...... Votre humeur est rudement atteins et votre entourage parfois vous semble envahissant, gênant, et la patience disparaît rapidement. 

    Bref, la vie n'est pas un long fleuve tranquille, comme je l'ai très souvent dis. Pourtant, tous ces événements, ces épreuves, ces malheurs et ces soucis me renforcent dans ma philosophie: Profiter du moment, de chaque instant qui nous est donné; vivre chacune de ses journées amplement, sans modération, aimer autant que l'on peut, rire, s'amuser, profiter;...... mais aussi aider, secourir, rire et sourire à autrui....... Ne vivre que dans l'amour, l'espoir, la bonté et déguster l'amitié, la beauté, la bonté et la générosité.

    Tout peut subitement s'arrêter ou se compliquer. 

    Merci encore de vos témoignages de sympathie qui me touchent profondément. Je ferai le tour de vos pages dès que j'aurai un peu plus de temps. Mes fonctions habituelles sont également perturbées, et je dois déléguer pas mal de mes actions à mes collègues en mairie. Je vous préparerai quelques belles photos prises dans les régions traversées aux USA: Arizona - Colorado - Nevada - Utah - Californie.

    Bonne soirée et bon weekend à tous.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Octobre à 00:53

    Contente d'avoir des nouvelles

    Avec le temps l'état de santé de votre fils va s'améliorer. Le plus important est d'être  très près de lui, la visite des blogs peut attendre.

    Bon courage

    Bises d'encouragement

    2
    Samedi 6 Octobre à 01:29

    Bonsoir Christian. Quelle histoire pour votre fils. Je lui souhaite bonne chance.

    J’ai hâte de voir vos photos . Bon retour et bonne chance  à votre fils.

    3
    Samedi 6 Octobre à 07:29

    Pas facile tout cela je le sais bien !!

    pense à toi et à ta famille le reste peut attendre

    le principal est d'être avec les tiens !! et faire de ton mieux

    pense bien à vous bisous de soutien

    4
    Samedi 6 Octobre à 07:49

    Tu dois vivre de sacrés moments de doute et d'espoir mélangés ...

    J'imagine l'épreuve que tu traverses.

    Je suis avec toi (vous) par la pensée et essaye de vous transmettre des ondes positives afin que tout se passe pour le mieux.

    Oui, je sais, c'est peu, mais je sais, par expérience, qu'un maximum d'aide et de soutien peut apporter énormément dans les plus durs moments que nous traversons.

    Il faut surtout toujours y croire et avoir confiance : notre médecine a fait d'énormes progrès mais j'imagine aussi le calvaire que doit traverser ton fils, même s'il ne peut pas l'exprimer.

    Votre présence continuelle à ses côtés est le plus important pour lui : vous êtes le fil qui le retient à la vie, hormis tous les tuyaux et autres qui l'assistent au quotidien.

    Je ne peux que te renouveler tout mon soutien dans cette épreuve mais ... la vie continue et tu as toute ta famille qui souffre, elle aussi, alors, tous ensemble, vous êtes plus forts.

    Je t'embrasse, cher christian ♥

    5
    Samedi 6 Octobre à 09:32

    Merci de nous donner des nouvelles,

    même si on ne se connaît pas "physiquement"

    les liens créés par les blogs font que les aminautes font un peu partie de la famille avec le temps...

    Ton fils a évité le pire, mais je comprends que sa situation l'énerve...la cohésion familiale est le meilleur des liens pour assurer une présence maximum auprès de lui, chacun essayant de soutenir celui dont le moral flanche...

    une période très difficile et le voyage a du être un peu compliqué, physiquement présents aux USA mais présents en pensées à l'hôpital...

    On ne peut que souhaiter que la situation s'améliore avec le temps et les soins attentifs des médecins...

    amitiés

    6
    Samedi 6 Octobre à 10:42

    Merci des nouvelles christian, bon écoute je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais faut faire confiance aux médecins, ils savent ce qu'ils font, s'ils disent qu'ils sont confiants c'est déjà une bonne chose, sinon sont réservés .. quand ils ont un doute ! en plus n'oublies jamais ce qu'un grand chirurgien à Henri mondor avait dit à maman et moi complètement paniquée car papa avait fait un 3ème infarctus, et a du subir un triple pontage.. ce professeur nous avait dit, le cœur est ce que l'on maîtrise le plus en médecine, c'est comme une voiture quand une pièce ne fonctionne plus, on peut réparer, bon c'était imagé, mais papa est tombé malade du cœur il avait 45 ans, et est mort à 70 ans d'une toute autre maladie !!! et a pu vivre normalement, bon au début après les opérations il a fallu du repos, et une année pour bien remettre tout en route mais ensuite il a partait en vacances, vivait comme toi et moi, donc voilà , si ça peut te rassurer.. là vous vivez des moments d'angoisse intense, ce qui est normal mais il faut croire en les médecins, et s'ils eux sont confiants, c'est que c'est vrai.. 

    par contre pour vous l'attente est insupportable comme je vous comprends.. vous avez bien fait de partir au final, même si votre cœur était resté en France ça vous a permis de voir d'autres horizons et de vous évader quelques instants.. et comme tu dis vivons l'instant présent, telle a été ma devise voyant papa malade à 45 ans, moi j'avais 17 ans par là, me suis dit, on est peu de chose, on peut mourir jeune , j'ai brûlé la vie par les deux bouts persuadée que j'allais mourir jeune et n'arriverais jamais à la retraite.. 

    courage pour tout , et merci beaucoup de nous tenir au courant, ça nous inquiétait aussi.. un gros bizou à toi et ton épouse, et à ton fils, à qui je pense , pas plus mal de le mettre dans le un semi-coma, pour éviter des souffrances, il doit paniquer aussi mettons nous à sa place.. pas drôle.. courage et bizou flo

    7
    Samedi 6 Octobre à 15:46

    bonjour christian , nous sommes nous aussi de retour et je suis venue de suite voir pour les nouvelles de ton fiston et je constate qu il a bien fallu une operation quand meme et la faut attendre encore le temps qu il faut et je suis comme toi , l amour , la tendresse et tout ce qui s y rattache c est plus qu important et je devine que vous etes une famille tres aimante bien bouleversée par ce qui arrive hélas , 

    je vous souhaite des jours meilleurs assez vite avec toute mon amitié virtuelle certes mais bien présente 

     je vous embrasse tous 

     marie thé 

    8
    Samedi 6 Octobre à 17:49

    BONJOUR

     Bon retour ,se petit voyage vous a fait du bien a tout les deux

    la vie et trop courte il faut profiter des bons moments quand il se présentes

    j'imagine par ou vous passez !!j'y suis passé il y a 50 ans  avec mon fils ,les progrès n'était pas ceux d'au jour d'hui  hélas

    bonne continuation bisous

    9
    Dimanche 7 Octobre à 05:28

    Comme tu le dit Christian  la vie n'est pas un long fleuve tranquille, et j'en sais quelques chose. J'espère de tout mon cœur que ton fils va  aller mieux, et que vous allé vite surmonter cette épreuve. Bon courage pour la suite. Gros bisous.

     

    10
    Lundi 8 Octobre à 07:28

    Bonjour ..
    En  passant  chez  une  amie  , je  lis  votre inquiétude pour  votre  enfant , et  je  prie  pour qu'il  se  rétablisse très vite ..A Paris  les  hôpitaux  ont  une  excellente  renommée  et il  n'y a  pas  de  doute  que  tout  aille  bien  pour  votre  fiston .. 
    c'est  ce  que  je  souhaite  vivement  ...
     Une  amicale  pensée des  US ..
    Nicole
     

    11
    Lundi 8 Octobre à 10:43

    Bien le bonjour cédoubleuvé  smile

    quand "la santé" se rappelle à notre bon souvenir... je dis "souvenir" parce qu'on ne s'en souvient que quand elle fait des siennes, c'est plus que pénible. Pénibles aussi ces ressentis qui se chevauchent, faussant le plaisir du beau voyage et de ses découvertes, parce que l'esprit n'est, tout simplement, pas suffisamment disponible.

    Vous avez néanmoins pris le temps d'en profiter un peu et de faire quelques photos (lol)
    c'est important aussi et vous avez bien fait :)    Donc à suivre, prend ton temps et ne t'inquiète pas pour les blogs-blogueurs !

    Je te-vous souhaite du courage et de la patience, avec plein de petits pois remplis de... ce que tu veux :))

     

    12
    Lundi 8 Octobre à 15:58

    Avec les techniques actuelles , tous les espoirs sont permis....

    Courage !

    Bon début de semaine Christian

    13
    Lundi 8 Octobre à 19:41

    Bonsoir Christian,

    Je suis bien contente d'avoir des nouvelles. Bien contente aussi que l'opération s'est bien passée. Je pense qu'il est entre de bonnes mains, faut faire confiance aux médecins. Bon je sais que c'est pas facile … Que d'inquiétudes et de soucis. Tant mieux que vous avez pu partir malgré tout aux USA. Il le fallait, pour décompresser un peu, même si votre mental était près de votre fils. J'attends les photos de ce beaux pays, vu que je sais que je n'irais jamais. Mais bon prends ton temps, les visites à ton fils sont plus importantes … Courage Christian. Bonne soirée, grosses bises, Véronqiue

    14
    Mercredi 10 Octobre à 05:05

    Merci pour les nouvelles de ton fils.

    Je ne sais pas à combien de kilomètres vous habitez, de son hôpital, mais je comprends qu'en  plus du stress, ces voyages tous les deux jours doivent être épuisants.

    Moralement et physiquement car la vie, pour vous aussi, continue et il faut assurer, au quotidien.

    De tout coeur avec vous dans cette épreuve.

    Heureusement que le temps est clément ...

    Bon mercredi, avec le beau temps revenu ...
    Toujours ça de pris !
    Bisoux pour ceux qui en veulent.

    15
    Mercredi 10 Octobre à 07:58

    bonjour Christian
    j'espère que votre fiston va vite se rétablir
    maintenant vous devez faire confiance aux médecins ,c'est dur de voir son enfant malade
    bisous d'amitié à tous les deux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :